Améliorer
sa communicationGuide gratuit

TéléchargerNotre catalogue
Actualité de la communication

Bad buzz: toutes les blagues Carambar ne font pas rire

Depuis 1969, Carambar s’est rendu célèbre par ces blagues simples (certains disent simplistes) intégrées dans le papier d’emballage des friandises… L’une d’entre elles fait du bruit sur le web:
 «Quel légume va très vite et rigole dans les virages ?»… la réponse: «Le chou marreur (Schumacher)».
Une blague, certes, rédigée et diffusée dans les Carambars depuis plusieurs années, mais qui prend une résonance particulièrement déplacée depuis l’accident de ski et le coma du septuple champion du monde de formule 1, le 29 décembre dernier.

La mauvaise blague de Carambar sur Schumacher

La mauvaise blague de Carambar sur Schumacher


C’est une internaute qui a découvert cette mauvaise blague sur Schumacher et l’a partagée sur Twitter. 
La marque a répondu au bout de 3 jours, toujours sur Twitter, indiquant que la «blague a été retirée de la production et ne figurera plus dans les futurs paquets».

La com, c’est aussi de la veille!

Le Carambar, qui fête cette année ses 60 ans, avait réussi l’an dernier (mars 2013) à faire le buzz, grâce à un beau coup de com. Il annonçait le remplacement de ses fameuses blagues par des « exercices ludo-éducatifs. Vent d’effroi chez les amateurs avant que le confiseur annonce qu’il s’agissait, là encore … d’une blague (reprise sur leur site dédié et préparé pour l’occasion “cetaituneblague”).
Aujourd’hui, la marque nordiste fait de nouveau le buzz, malgré elle, pour avoir oublier que la com, c’est aussi de la veille.

Pour information: le Carambar, cette friandise de 8 cm et 8 gr de caramel et cacao est essentiellement diffusée en France. Chaque année, nous consommons plus d’un milliard de carambars et autant de blagues, bonnes ou mauvaises!

Ce site utilise des cookies : Les cookies vous permettent (1) de naviguer sur le site grâce aux cookies fonctionnels, (2) d’optimiser votre expérience du site grâce aux cookies d’audience et (3) le partage sur les réseaux sociaux. Ils vous apportent aussi (4) des contenus rédactionnels et des services ainsi que (5) des publicités, adaptés à votre navigation et vos centres d’intérêts. Cliquez sur « J’ai compris » ou poursuivez votre navigation pour accepter ces cookies. Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et en savoir davantage sur la gestion de vos données et des cookies en cliquant sur "en savoir plus" to the use of cookies. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close